Bois lamellé collé - BLC › Comptoir des Bois

Bois lamellé collé – BLC

Elément structurel obtenu par collage de lamelles* de bois relativement courtes, purgées de leurs défauts séchées,  disposées dans le sens du fil, collées entre elles puis aboutées, permettant la réalisation de pièces de bois aux portées parfois vertigineuses.

Les classes de résistances mécaniques des éléments en bois lamellé-collé sont définies à partir  des classes de résistance des lamelles, de la manière suivante 

Classe de résistance mécanique du bois lamellé-colléGL 24GL 28GL 40
Bois lamellé-collé homogène (h)C 24C 30C 40
Bois lamellé-collé panaché (c) Lamelles extérieuresC 24C 30C 40
Lamelles intérieuresC 18C 24C 30

Les poutres en bois lamellé-collés peuvent être composées :

– soit de lamelles de bois massif de classes mécaniques identiques (par exemple lamellé-collé homogène GL 24h)

– soit de lamelles de bois massif de classes mécaniques différentes (par exemple lamellé-collé GL 28c)

 

Le triage des agrumes de fiable diamètre, l’utilisation de lamelles de petites  section, la purge de leurs défauts, le séchage effectuée, et les qualités de la colle hydrofuge thermodurcissable  apportent aux éléments obtenus des performances mécaniques plus homogènes que le bois massif ce qui permet la prise en compte de valeurs de résistances supérieures dans la conception d’ouvrage. Ses valeurs génériques sont mentionnées dans la norme NFEN 1194.

 

Avantages de BLC

– Grande portance : Grâce à sa grande homogénéité, le BLC présente une portance bien plus grande que le bois  massif dont les portées sont limitées à la hauteur de l’arbre. Le BLC permet de créer des structures à larges portées sans points d’appui , tout en utilisant des composants minces. 

Théoriquement les poutres en lamellé-collé n’ont aucune limite dimensionnelle. Elles sont  fabriquées sur le même principe que le BMR, mais avec des lamelles plus courtes permettant ainsi d’obtenir non seulement  de plus grandes portées, mais également une stabilité dimensionnelle encore supérieure , les mouvements de chaque lamelle se trouvent contrecarrés par ceux des lamelles adjacentes.

– Liberté des formes :  Le Bois lamellé collé peut prendre pratiquement n’importe quelle forme et n’importe quelle dimension. Il peut être produit dans pratiquement toutes les formes et toutes les dimensions imaginables, il permet d’obtenir des éléments droits mais aussi courbes ou à inertie variables, il se prête aux formes architecturales complexes.

– Résistance élevée à la déformation : Lors du séchage artificiel pendant la production, le BLC acquiert à peu près l’humidité d’équilibre (environ 10-12%) du produit posé. Ceci permet de réduire fortement les phénomènes de retrait et de gonflement ainsi que la propension au fendillement, et de réaliser des constructions durablement étanches et indéformables.

– Excellent comportement au feu :  Le BLC présente des avantages essentiels en matière de protection contre le feu par rapport à l’acier ou au béton armé. Lors de la combustion, une couche carbonisée se forme Caractéristiques Lamellé-collé Excellent Comportement au Feu autour d’un noyau résistant et intact. Cette enveloppe limite l’apport extérieur d’oxygène et de la chaleur et ralentit ainsi considérablement la progression de la combustion.

 

En résumé : La valeur ajoutée de ces poutres se distingue donc par un rapport performance/masse particulièrement intéressant. Léger et solide à la fois, le bois lamellé autorise la réalisation de sections importantes, capables d’assumer de très longues portées,  entre 20 et 30 m selon les unités de production. Pour les structures exceptionnelles, les portées peuvent atteindre 150 m.  A résistance égale, il est 5 fois plus léger que le béton. Cette caractéristique entraîne des économies sur les fondations.

*L’épaisseur maximale des lamelles est de  45mm, au delà, il s’agit notamment de BMR.