Fenêtres & baies vitrées- Guide pour mieux choisir › Comptoir des Bois

Fenêtres & baies vitrées- Guide pour mieux choisir

Pour bien comprendre les caractéristiques de la fenêtre que vous désirez acheter.

 .

Comprendre les caractéristiques techniques de votre fenêtre

 

 

Pour comprendre les performances d’une fenêtre, ifférents facteurs sont à prendre en compte :

  • Ug = Isolation thermique du vitrage seul (Glass) : Il s’agit du pouvoir d’isolation de la fenêtre, de sa capacité à éviter la dispersion de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. Plus cette valeur est petite, plus la fenêtre est performante. Ce coefficient peut aller jusqu’à 0,5 W/m²K
  • Uf = Isolation thermique du cadre seul (Frame)
  • Uw = Isolation thermique globale de la fenêtre (Windows) : Cette performance totale est déterminée par le coefficient surfacique du profil, du coefficient surfacique du vitrage et du coefficient linéaire de l’intercalaire du vitrage

A retenir que pour calculer cette valeur il faut procéder ainsi : Vitrage Ug + Cadre Uf = Uw

  • Facteur g = Proportion du flux énergétique solaire que le vitrage laisse passer. On parle donc de transfert des rayonnements solaires extérieur en  chaleur à l’intérieur. Le facteur g est la proportion, en pourcentage, du flux énergétique solaire, que le vitrage laisse passer.

Il s’agit plus précisément du total de l’énergie solaire transmis par le vitrage, et le rayonnement absorbé par le vitrage. Une valeur élevée de ce facteur, permet d’obtenir, un réchauffement naturel dû au rayonnement solaire, en période hivernale et en intersaison.

  • Rw = Affaiblissement acoustique en décibels de la fenêtre : C’est un indice pondéré en dB (décibel) représentant la différence entre le bruit extérieur et le bruit intérieur. Plus cette valeur est élevée, plus la fenêtre sera isolante d’un point de vue des décibel.

 

Isolation thermique

Une fenêtre mal choisie peut à elle seule compromettre totalement la performance technique d’un bâtiment.

Le coefficient de transmission thermique correspond à la capacité d’un vitrage à s’opposer à la fuite des calories. Plus le coefficient thermique d’un ensemble de matériau est faible, plus il est isolant. Il est exprimé en W/m².K (watt par mètre carré Kelvin). Il est symbolisé par U. Sur les prospectus des constructeurs, il est possible de rencontrer des valeurs Uw ou Ug. Le Uw correspond au coefficient de transmission thermique du vitrage seul (Uw pour U window, fenêtre en anglais). Ug correspond au coefficient de transmission thermique de la fenêtre complète (Ug pour U general).

Le facteur solaire (ou transmission énergétique) correspond à la caractéristique d’un matériau translucide à laisser passer le flux énergétique solaire, exprimée en pourcentage du rayonnement reçu. Plus une vitre possède un facteur solaire élevé, plus elle laissera passer d’énergie calorique. Exprimé en pourcentage, il est symbolisé par la lettre g.

  • isolation thermique  courante : Ug > 2 ;
  • isolation thermique renforcée (étiquette « TR » sur le produit) : Ug ≤ 2.

Ce n’est plus un secret pour personne, une fenêtre à double vitrage est plus isolante qu’une vieille fenêtre à simple vitrage. Il existe maintenant des fenêtres qui portent l’appellation de fenêtre « basse émissivité » ou « fenêtre à isolation renforcée ».

La fenêtre basse émissivité possède un film métallique fixé sur l’intérieur des vitres du double vitrage. Ce film permet la réflexion de la chaleur vers l’extérieur en été et l’arrêt du froid hivernal.

La fenêtre à isolation renforcée est une fenêtre basse émissivité qui voit l’air contenu dans son double vitrage remplacé par un gaz rare (argon, krypton). Ce gaz rare permet de freiner la perte des calories de façon plus efficace que l’air classique.

La fenêtre triple vitrage est encore plus performante qu’une vitre double vitrage car elle possède deux lames d’air et trois vitres, ce qui empêche encore plus aux calories de fuir vers l’extérieur. Pour rendre la fenêtre triple vitrage encore plus performante, il est également possible de la doter d’un film basse émissivité et d’un gaz rare. On parle alors d’un triple vitrage à isolation renforcée. C’est la fenêtre la plus isolante actuellement, avec un Uw oscillant entre 0,5 et 0,8 W/m².K.

A titre indicatif, voici un tableau récapitulant les Uw par type de vitrage que l’on peut rencontrer dans le commerce. Il s’agit d’une moyenne et ces chiffres peuvent évoluer en fonction de la qualité du verre et du développement des nouveaux vitrages que l’on peut trouver sur le marché (source : la conception bioclimatique).

Type de vitrageValeur de UwValeur de g
Simple vitrage5.9 W/m².K87 %
Double vitrage simple 4/6/4 mm3.3 W/m².K73 %
Double vitrage simple 4/16/4 mm2.8 W/m².K73 %
Triple vitrage simple 4/12/4/12/4 mm2.0 W/m².K66 %
Double vitrage faible émissivité 4/12/4 mm1.8 W/m².K67 %
Triple vitrage faible émissivité 4/12/4/12/4 mm1.4 W/m².K60 %
Double vitrage à isolation renforcée 4/12/4 mm1.1 à 1.8 W/m².K65 %
Triple vitrage à isolation renforcée 4/12/4/12/4 mm0.5 à 0.8 W/m².K60 %

 

Pour la structure :

  • Le meilleur isolant est le PVC      grâce à ses chambres étanches renfermant de l’air quasi immobile qui accroît l’isolation.
  • Il est suivi de près par le  bois naturellement isolant.
  • Pour l’aluminium : optez  pour des fenêtres avec rupture de pont thermique de qualité, faciles à  trouver chez les fabricants connus. Évitez les fenêtres de moindre qualité  avec un coefficient isolant entre 3 et 5 ce qui est insuffisant.
  • Pour obtenir le crédit d’impôts*, il vous faudra entre autres opter pour :
    • Uw ≤ 1,4 pour des fenêtres en PVC
    • Uw ≤ 1,6 pour des fenêtres en  bois
    • Uw ≤ 1,8 pour des fenêtres en  Alu

*Se reporter à la législation en vigueur au moment de l’achat

La deuxième caractéristique importante d’un vitrage est son facteur solaire g. Plus g est important, plus la chaleur du soleil passera à travers la vitre, restituant des calories à l’intérieur de la maison.

Comme une vitre ne laisse pas passer 100% du rayonnement solaire reçu, il est aisé de comprendre que plus une fenêtre comportera de couches vitrées, plus elle bloquera le rayonnement. En pratique, cette constatation peut être utile pour bien choisir ses vitres :

  • le double vitrage est moins performant thermiquement que le triple vitrage mais laissera davantage passer les calories solaires.
  • le triple vitrage reste plus isolant que le double vitrage mais freinera davantage les calories solaires qui ne pourront pas arriver dans la maison.

Partant de cet état, le choix du double ou du triple vitrage peut s’avérer judicieux en fonction de l’orientation des baies vitrées d’une maison :

– au sud, mieux vaut préférer des doubles vitrages qui laisseront passer la chaleur du soleil en hiver.

– à l’ouest, le triple vitrage nous semble plus adapté : les calories du soleil seront davantage arrêtés qu’un double vitrage lors des mois chauds de l’été : confort d’été augmenté ! L’hiver, la question ne se pose pas puisque les rayons du soleil n’y arriveront pas : l’isolation supplémentaire jouera pleinement son rôle.

Chaque détail compte. Bien choisir ses fenêtres, les disposer au bon endroit et surtout les adapter en fonction du lieu de vie vous permettra d’obtenir le meilleur rendement calorifique possible tout en participant au confort thermique. Un détail qui vaut le coup d’y passer le temps nécessaire pour faire les bons choix.

 

Isolation phonique 

Si votre habitation est soumise à un niveau sonore élevé, il est important de choisir un vitrage approprié : le vitrage phonique.

Une bonne isolation thermique améliorera également l’isolation phonique.

Choisir le vitrage en fonction du niveau sonore extérieur.

La base : prendre un double vitrage. Ensuite, deux paramètres entrent en compte :

  • l’épaisseur de chaque vitre ;
  • et l’espace entre les deux      vitres ;
  • 10/6/4  signifie      que : une vitre de 10 mm et un vitre de 4 mm, espacées de 6 mm ;
  • Il est également possible      d’ajouter un « feuilletage » acoustique.

La capacité du vitrage à réduire le bruit est classée par la certification CEKAL AR (Acoustique Renforcée). À titre d’exemple, un vitrage AR 1 réduit le niveau sonore de 25 à 28 décibels, un vitrage AR3 le réduit de 31 à 32 décibels.

Il existe d’autres labels pour évaluer l’isolation acoustique, comme le label Acotherm : Ac1, Ac2, Ac3 ou Ac4 (du moins au plus isolant).

 

 

Isolation Air, Eau  Vent

Chaque fenêtre a un niveau de classification AEV en fonction de ses performances :

  • A : perméabilité à l’air
  • E : étanchéité à l’eau
  • V : résistance au vent. Haut

Le classement AEV définit plusieurs niveaux de performance :

  • Air : de A1 à A4 ;
  • Eau : de E1 à E9 avec 2      méthodes d’essai :
    • A = pose en nu       extérieur : fenêtre non protégée par un tableau ;
    • B = pose en nu       intérieur : fenêtre protégée par un tableau.
  • Vent :
    • de V1 à V4 selon la résistance       à la pression du vent ;
    • de A à C selon la déformation       de la fenêtre avec C moins déformable que A.

Plus le chiffre est important, plus l’étanchéité est importante.

Cependant, toutes les fenêtres ne nécessitent pas le niveau maximum.

Ainsi, un logement en centre-ville dans Paris ayant des fenêtres à plus de 18 m de hauteur nécessite des fenêtres classées A2 E4 VA2.

En revanche, si vous habitez en bord de mer avec des fenêtres à moins de 8 m de hauteur, vos fenêtres devront être classées A3 E6 VA3, plus isolantes et résistantes puisque les conditions climatiques mettront vos fenêtres à plus rude épreuve.

Le niveau AEV idéal de vos fenêtres dépend de :

  • du département dans lequel vous      vivez,
  • si vous vivez en ville,      village, campagne, ou bord de mer,
  • de la hauteur de vos fenêtres      au-dessus du sol.

 

Sécurité

La sécurité de vos fenêtres est assurée par trois éléments :

  • le vitrage ;
  • la quincaillerie (vis, verrous, crémones, gâches…) ;
  • les volets.

Le temps de résistance du vitrage lors d’une effraction varie selon sa qualité :

  • simple et double vitrage : 30 secondes environ
  • double vitrage feuilleté : 3 minutes
  • double vitrage retardataire d’effraction : 6 minutes

Il est recommandé de s’équiper au minimum d’un vitrage feuilleté afin de dissuader les potentiels cambrioleurs.

Le temps de résistance de la structure d’une fenêtre peut aller de 3 à 20 minutes selon la qualité de la quincaillerie choisie.

La quincaillerie est composée de tous les éléments permettant l’ouverture et la fermeture d’une fenêtre : gonds, vis, clous…

A cela peuvent s’ajouter en option des systèmes permettant de renforcer la sécurité de la fermeture :

  • gâche anti-dégondage :      système empêchant de sortir la fenêtre de ses gonds par l’extérieur ;
  • verrou ;
  • entrebâilleurs :  permettent de laisser la fenêtre entrouverte tout en empêchant son ouverture totale ;
  • grille de sécurité , etc.

Ces options augmenteront évidemment le prix de votre fenêtre. A vous d’estimer si elles sont justifiées.

Renforcer la sécurité des fenêtres en ajoutant des volets . Au-delà de leur fonction esthétique, les volets sont un élément clef de votre sécurité.

 

 

 Comprendre le vitrage

Le vitrage est une des composantes importantes de la résistance thermique

Les vitrages sont isolés indépendamment avant d’être montés en double ou triple vitrage. Cette isolation est apportée par une couche d’argent transparente ou d’ oxyde métallique déposé sur la face intérieure du vitrage. Cette fine couche peu émissive « garde » la chaleur à l’intérieur du logement. Formant une barrière thermique qui bloque les infrarouges.

Certains vitrages sont aussi pourvu d’une couche peu émissive pour contrôler les apports caloriques d’été en préservant l’entrée de la lumière.

Les vitrages sont qualifiés de deux façons:

  1. Le coefficient Ug mesurant l’isolation d’hiver (résistance thermique). Ug = 1/R
  2. Le facteur solaire G mesurant la pénétration du rayonnement solaire: un facteur solaire de 0.4 bloque 60% de l’ énergie solaire.

Un double vitrage: Est composé de deux vitres séparées par une lame d’air immobile (ou de gaz type argon, krypton, améliorant la résistance thermique).  L’air (ou les gaz ) étant un bon isolant thermique et phonique on diminue ainsi les pertes de chaleur et l’effet paroi froide (pas de condensation). Le coefficient U évolue entre 3 et 1.1 W/m²K;

Les épaisseurs des vitrages sont désignés : épaisseur de la première vitre, épaisseur de la lame d’air ou de gaz, épaisseur de la deuxième vitre par exemple: 4/16/4.Ces épaisseurs sont exprimées en mm.

 

épaisseur double vitrage

 

coupe d'un double vitrage

Le triple vitrage a un avantage en terme d’efficacité thermique puisqu’il peut atteindre un coefficient U égale à 0.8 W/m², avec deux lames d’argon voire 0.6 avec deux lames de krypton. Mais le facteur solaire est détérioré ainsi que le coefficient de transmission lumineuse. De plus le triple vitrage est beaucoup plus lourd (+ 1/3) ce qui impose des contraintes mécaniques importantes sur les cadres de fenêtres.

 

 

Décrypter les normes et labels

 

La construction et la pose de menuiseries sont soumises à certains labels et certifications qui apportent aux consommateurs une garantie sur la sécurité et de la qualité du produit. Vous retrouverez ci-dessous les principaux labels :

logo cstbat   La certification CSTBat vérifie et garantit la qualité les fabricants. Il a pour but d’améliorer la sécurité des bâtiments et le bien-être dans leur environnement. Cette certification s’applique aux nouveaux produits avant leur utilisation. Le label CSTBat est délivré par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Il garantit la qualité de fabrication des menuiseries pendant 10 ans.

 

 

logo nf   NF est une certification collective. Elle assure sécurité et qualité de la fenêtre. Elle confirme que le produit est conforme aux normes françaises en vigueur et assure une qualité supérieure qui réponds aux besoins du consommateur.

 

logo AcothermLe label Acotherm Comme la certification CEKAL,  label garantit l’isolation thermique et acoustique des vitrages et des menuiseries.

Vous trouverez ce label sous la forme d’une étiquette indiquant :    

  • un    classement de AC 1 à AC 4 selon la performance acoustique : AC 4 étant le plus performant ;
  • un    classement de Th 1 à 11 selon la performance thermique : Th 11 étant le plus performant.

Sous certaines conditions, le label Acotherm ouvre droit à un crédit d’impôt* en faveur des économies d’énergie et du développement durable pour l’acquisition :

  • de fenêtres ou portes-fenêtres en PVC d’une classe TH 11 du label Acotherm ;
  • de fenêtres ou portes-fenêtres composées en bois d’une classe TH 10 ou TH 11 ;
  • de fenêtres ou portes-fenêtres métalliques d’une classe TH 9 à TH 11 ;
  • de doubles fenêtres (consistant en la pose sur baie existante d’une seconde fenêtre à double vitrage renforcé) à partir de la classe TH 8 du label Acotherm.

* Se reporter à la législation en vigueur au moment de l’achat

 

logo cekal  La certification CEKAL est la plus courante et vivement conseillée. Elle garantit l’étanchéité des doubles-vitrages pendant 10 ans .Elle garantit également les performances thermique et acoustique des doubles vitrages :

  • La    mention « TR »     garantit une isolation thermique renforcée avec un coefficient U  supérieur ou égal à 2.
  • La    mention « AR »     détermine 6 catégories et garantit une isolation acoustique renforcée avec un indice R exprimé en décibels (dB) :
    • de la classe AR 1 qui garantit une réduction de 25 dB ;
    • à la classe AR 6 qui garantit une réduction de 37 dB.

La certification CEKAL permet, sous certaines conditions, de bénéficier du crédit d’impôt* au titre de l’isolation thermique des parois vitrées. Ceci vaut pour l’acquisition de vitrages à isolation renforcée (dits aussi vitrage à faible émissivité) installés sur une menuiserie existante, si ces vitrages sont de classe TR 5 à TR 9.

(*Se reporter à la législation en vigueur au moment de l’achat)

 

 

Logo AEV      La classification AEV  indique la perméabilité à l’air (A), l’étanchéité à l’eau (E) et la résistance au vent (V) d’une fenêtre et doit être clairement in diquée. Elle dépend de plusieurs facteurs comme la région d’habitation ou la hauteur des fenêtres.

 

 

logo ce      La certification CE s’assure que le produit respecte les exigences européennes en ce qui concerne la sécurité, la santé publique, l’environnement et la protection des consommateurs.

 

 

logo qualicoat

Qualicoat concerne les ateliers de laquage sur la tôle et les autres produits en aluminium. Ce label vérifie que les normes européennes sont respectées.

 

logo Qualideco Le label Qualideco s’assure de la résistance du thermolaquage destiné à la décoration.

 

logo Qualimarine  Qualimarine est un label concernant la résistance du thermo-laquage dans une atmosphère saline.

 

logo qualanod    Qualanod se rapporte à la résistance des profils en aluminium adonisé.

 

   Le label de sécurité A2P permet d’identifier les produits ayant passé avec succès des tests extrêmes de résistance à l’effraction. Il est reconnu par les compagnies d’assurance et assure la sécurité des doubles ou triples vitrages renforcés. Classé en 3 niveaux, R 1, R 2, R 3, il garantit donc la performance anti effraction de ces vitrages.

 

 

Le choix du matériau