Panneau de particules › Comptoir des Bois

Panneau de particules

 


Les panneaux de particules sont fabriqués à partir de rondins et de produits connexes provenant de l’industrie de la première transformation du bois (dosses, plaquettes, sciures).

La provenance et la qualité de ces produits sont contrôlées et font l’objet d’un cahier des charges excluant les bois traités.
Les bois sont transformés en plaquettes puis fragmentés en fins copeaux qui sont séchés à l’air chaud, débarrassés des éventuels corps étrangers (particules métalliques ou minérales) avant d’être triés en deux catégories, les plus gros servent à composer l’âme du panneau et les plus fins sont destinés à composer les faces pour lui donner un aspect lisse.
Les lamelles sont ensuite encollées avec des résines liquides, dont la composition varie en fonction de la classe du panneau souhaité.
La conformation consiste à disposer les copeaux pour former un matelas qui est ensuite pressé à chaud.
Plusieurs type de conformations existent :
– Mono-couche homogène.
– Trois couches.
– Multicouches.
– Extrudé, avec ou sans évidements tubulaires.

Puis les panneaux sont pressés, découpés aux formats et poncés.

Conformation des panneaux

 

La norme


Les panneaux de particules sont définis dans la norme NF EN 309

Ils sont décrits dans la norme NF EN 312 – Panneaux de particules – Exigences, qui détermine sept types de panneaux décrits comme suit :
– P1 Panneaux pour usage général utilisés en milieu sec.
– P2 Panneaux pour agencements intérieurs (y compris les meubles) utilisés en milieu sec.
– P3 Panneaux non travaillants utilisés en milieu humide.
– P4 Panneaux travaillants utilisés en milieu sec.
– P5 Panneaux travaillants utilisés en milieu humide.
– P6 Panneaux travaillants sous contrainte élevée, utilisés en milieu sec.
– P7 Panneaux travaillants sous contrainte élevée, utilisés en milieu humide.
Les panneaux pour usage intérieur utilisés en classe de service 1 (milieu sec) à l’abri de l’eau et de l’humidité, destinés aux emplois non travaillants doivent satisfaire au minimum aux exigences de la norme NF EN 312 P2
Les panneaux utilisés en classe de service 1 (milieu sec) à l’abri de l’eau et de l’humidité, destinés aux emplois travaillants doivent satisfaire au minimum aux exigences de la norme NF EN 312 P4.
La marque de qualité CTBS apposée sur chaque panneau certifie la conformité à la norme NF EN 312 P4.
Les panneaux destinés à des emplois en classe de service 2 (milieu humide) ou susceptibles d’être ré-humidifiés
accidentellement et temporairement (cuisines, salles d’eau, …) et destinés à des emplois travaillants ou non doivent
satisfaire au minimum aux exigences de la normes NF EN 312 P5.
La marque de qualité CTBH apposée sur chaque panneau certifie la conformité à la norme NF EN 312 P5.
Les panneaux de particules ne peuvent pas être utilisés en milieu humide confiné ou en exposition directe aux intempéries.

D’où une classification en différents types de panneaux



Les formats


Les formats des panneaux de particules sont très variables

en fonction du producteur, les plus courants sont :
– 5600 et 2800 x 2070 mm.
– 4100 et 3050 x 1850 mm.
Les panneaux proposés en dalles usinées rainure – languette existent en différents formats, en fonction du fabricant. Les plus courant sont :
– 2500 x 600 mm
– 2050 ou 2040 x 925 ou 910 mm
– 1840 x 610 mm
Le plus souvent, les formats de dalles sont proposés hors tout, ce qui est trompeur pour le calcul des entraxes de supports.
Mais les nouvelles dispositions et notamment le DTU 51-3 partie 1-2 CGM exige dans son paragraphe 2.2.1 que pour les panneaux usinés, les dimensions à prendre en compte soient celles de l’élément visible après sa mise en œuvre (format utile).
Les épaisseurs sont comprises entre 3 et 70 mm.

Les traitements particuliers
Pour certaines utilisations, les panneaux de particules peuvent subir un traitement pendant leur fabrication :
– Traitement fongicide, insecticide et anti-termite.
– Ignifugation pour les utilisations en ERP. (Etablissements Recevant du Public)

 

Nouveauté
Le dernier-né des panneaux de particules, baptisé MSP (Multi Solution Panneau) est un panneau de grosses particules fabriqué en mono-couche à orientation aléatoire.

 

cfp-msb-pefc.jpg


Ce panneau répond à la norme NF EN 312 P5 et offre des caractéristiques mécaniques intéressantes pour les utilisations structurelles.
Venant concurrencer l’OSB 3, il présente des caractéristiques en flexion comparables, mais offre de meilleurs résultats en taux de gonflement et une cohésion interne.
De plus, son process de fabrication donne l’avantage au MSP d’être utilisable indifféremment dans les deux sens.

Les formats courants sont :
– 5030 x 2500 ou 1250 mm.
– 2500 x 1250 mm.
Les dalles sont proposées au format de 2500 x 615 mm.

 

Avantages du panneau de particules

 – Economique

– Matériau polyvalent, et d’une grande facilité d’emploi . 

– Faible conductibilité thermique

– Grande surface homogène

– Résistance  égale dans toutes les directions de son plan 

– Stabilité dimensionnelle,

 

Les utilisations des panneaux de particules

Les panneaux de particules, sont classés en différentes catégories (Standard, CTB-H, ignifugés…). Ils ont des emplois variés mais adaptés à leurs classifications. Ils peuvent être utilisés en structure (parois, planchers et toitures), en agencement et en ameublement.

– P1 – Bricolage, agencement
– P2 – P3 – Agencement, meuble
– P4 ou CTBS – agencement, meuble, plan de travail, menuiserie, plancher, cloison.
– P5 ou CTBH – Plancher, support de toiture et d’étanchéité, contreventement, plan de travail, cloison.
– P6 – Utilisations structurelles en milieu sec, plancher.
– P7 – Utilisations structurelles en milieu humide, plancher, support de toiture et d’étanchéité
Extrudé – Cloison, âme de porte.