Portes intérieures - Lexique pour mieux choisir- › Comptoir des Bois

Portes intérieures – Lexique pour mieux choisir-

 

Lors d’une construction ou d’une rénovation, on choisit avec soin la porte d’entrée, mais on délaisse parfois les portes d’intérieur. Elles sont pourtant primordiales, tant pour la décoration que pour l’isolation phonique et thermique de son logement.

 

Les portes intérieures ne sont pas seulement utiles, elles font partie intégrante de la décoration. Contemporaines ou classiques, alvéolaires ou pleines, le choix est aussi vaste que varié. La porte intérieure sert à délimiter les espaces, tout en isolant les pièces et en préservant la chaleur à l’intérieur. Cependant, devant la variété de modèles existants et en fonction de votre budget, le choix s’avère plus difficile qu’il n’y paraît.

Quelques caractéristiques sont donc à prendre en compte lors du choix de vos portes intérieures comme les pièces concernées, le type de porte, mais aussi le système d’ouverture. Voici un tour d’horizon des différents modèles de portes intérieures afin de trouver celles qui vous convient le mieux.

 

A chaque pièce son type de porte intérieure

La salle de bains, les chambres et les toilettes sont généralement équipées de portes pleines pour préserver l’intimité, mais pour ce qui est du salon, salle à manger et cuisine, le choix est plus large et vous pouvez opter pour des portes vitrées qui laissent généreusement entrer la lumière. Pensez à une porte acoustique pour une chambre d’enfant, qui vous permet de réduire les nuisances sonores comparées à des blocs-portes standard moins efficaces.

 

Lexique pour bien choisir ses portes intérieures

 ..

Cadre ou dormant

Le dormant est le cadre destiné à accueillir la porte. On l’appelle aussi « huisserie ». Il est scellé dans un mur ou dans une cloison grâce à des fixations appelées « pattes de scellement ». Le dormant est composé :

  • D’un seuil : c’est la partie basse.
  • D’une traverse : c’est la partie haute.
  • De deux montants : ce sont les parties verticales (gauche et droite). L’un des montants comporte la gâche en métal dans laquelle va s’insérer le pêne d’une porte avec serrure. L’autre montant est équipé de gonds (ou paumelles) permettant le ferrage, c’est-à-dire de relier la porte (ou vantail, battant, ouvrant) à l’huisserie et d’assurer sa mobilité.

 

Ouvrant ou le Battant

C’est la partie qui vient s’intégrer dans le cadre de la porte. On parle également du vantail. C’est la partie mobile de la porte.

porte-26-medium-8531254 copie

 

 

Poussant

le sens d’ouverture d’une porte se définit en « poussant » la porte, soit vers la gauche, soit vers la droite

Sans titre-4copie

 

 

Débattement

Trajectoire en arc de cercle parcourue par l’extrémité libre d’une porte lors de son ouverture ou de sa fermeture.

debattement

 

Ame

L’âme d’une porte c’est sa partie centrale, elle peut être creuse (alvéolaire ou tubulaire), pleine, isolante.

Sans-titre-1-copie4

 

Ame creuse ou âme pleine

 

Une porte à âme pleine est constituée d’un même panneau plein qui rempli entièrement l’intérieur de la porte. Elle peut être en bois massif, en aggloméré, en bois lamellé-collé, en aluminium, PVC, rempli de polystyrène …. Ces porte sont plus lourdes, plus résistante et offrent une meilleure isolation acoustique selon le matériau qui les compose.

  • plus esthétique
  • excellentes propriétés pour ce qui est de l’isolation thermique, de l’acoustique ou de la résistance au feu
  • résistantes aux chocs
  • plus lourdes
  • plus dispendieuses
Une porte à âme creuse est  constituée d’un cadre en bois rempli d’un panneau fait :
  • soit d’alvéoles en carton (structure, inspirée des nids d’abeilles). Relativement légères, faciles à manipuler, faciles à installer, peu résistantes aux chocs importants tel un coup de marteau, à l’avantage de proposer des solutions élégantes à moindre coût;
  • soit de  galeries cylindriques creuse enchâssés dans une structure agglomérée. Le panneau intérieur est en aggloméré tubulaire. Cette porte est plus résistante et elle a une isolation phonique plus performante.
ame pleineAme alveolaireAme tubulaire
structure nid d'abeille
ame-tubulaire

 

 

Parement

Il recouvre l’âme de la porte et constitue la face  visible de la porte, ce sont des panneaux minces de contreplaqué, fibre de bois, mélamine, stratifié ….

parement copie

 

Porte post-formée

Porte intérieure dont les parements en panneaux minces de fibres de bois présentent de légers reliefs. A la fabrication, les panneaux sont pressés dans un moule dont ils épousent les formes pour soit reproduire les nervures du bois, soit obtenir les reliefs présents sur les portes menuisées (cadre et moulures). Elles peuvent avoir une  âme centrale pleine ou alvéolaire

porte post formée copie

 

Porte isoplane

Elle présente deux faces lisses sur ses deux faces.  La porte isoplane est une porte intérieure dont les deux parements plans sont fixés de part d’autre d’un cadre en bois bois massif ou MDF). L’âme peut être alvéolaire, pleine ou isolante. Les parements sont des panneaux minces de contreplaqué ou de fibres de bois.

porte isoplane copie

 

porte menuisée

La porte menuisée ou porte à panneaux appelée parfois « porte traditionnelle » porte intérieure constituée de montants et de traverses assemblés et d’éléments de remplissage (panneaux pleins et/ou vitrages). Les matériaux utilisés pour la fabrication des montants et des traverses sont le bois massif ou le bois lamellé (lamelles de bois massif collées entre elles) revêtu d’une feuille de placage en bois naturel. Pour la réalisation des panneaux de remplissage, on trouve les matériaux suivants :
● Le bois massif (chêne, hêtre, sapin…).
● Le contreplaqué revêtu d’une feuille de placage en bois naturel.
● Le panneau de particules postformé ou non, revêtu d’une feuille de placage en bois naturel.

porte menuisée

 

Huisserie

Encadrement de la porte fixé à la maçonnerie ou à une cloison, on peut la nommée également dormant ou bâti. Elle est constituée de deux montants, d’une traverse. l’ensemble  huisserie et porte forme un bloc-porte.

2 type d’huisserie

huisserie traditionnellehuisserie
La porte est montée sur une huisserie dont l’épaisseur varie pour s’adapter à l’épaisseur de la cloison.La porte est montée sur une ½ huisserie dont l’épaisseur peut varier et d’un couvre-joint pour assurer la finition

 

Quelle dimension pour mon huisserie :

En cas de pose traditionnelle, il est important de connaître l’épaisseur de la cloison car celle-ci conditionne la largeur d’huisserie. Les épaisseurs de cloisons standards sont : 50, 72 selon le matériau utilisé ou encore 98 mm en cas de renforcement de l’isolation.

L’huisserie de votre porte doit être adaptée en conséquence.

Deux dimensions d’huisserie sont disponibles pour mieux s’adapter à l’épaisseur de votre mur :

  • les huisseries 72 mm pour des murs de 50 mm (1), ou de 72 mm en ajoutant un calfeutrement (2) ;
  • les huisseries de 90 mm pour couvrir des parois de 72 mm (3).

 

Huisserie standardHuisserie chambranle/contre chambranle
1 – Mur de 50 mm d’épaisseur : utilisez une huisserie standard de 72 mm qui recouvre la cloison.2 – Mur de 72 mm d’épaisseur : utilisez une huisserie de 72 mm avec un calfeutrement des joints.3 – Mur de plus de 72 mm d’épaisseur : utilisez une huisserie de 90 mm qui recouvre la cloison.Gamme d’huisserie pour montage en fin de chantier
Huisserie de 72 mm 2 montage possibles

 

 

Bloc-porte

Le bloc-porte se compose de la porte en elle-même (battant, ouvrant ou vantail) et de l’huisserie (dormant, bâti ou chambranle) qui encadre la porte est sera fixée à la maçonnerie. Le bloc porte comprend également les ferrures de quincaillerie  (gonds, paumelles…).

 

La pose

il existe plusieurs poses pour le bloc-porte :
La pose standard dite traditionnelle, s’effectue en même temps que la mise en place des cloisons.
Certains modèles de portes sont destinés à une pose en fin de chantier. Très faciles à installer, leur mise en place est effectuée à la fin de tous les travaux. Ainsi, pas de risque d’endommager la porte.

Bloc porte pose fin de chantierBloque porte pose traditionnelle
menuiseries-portes-interieures-poser-porte-battante-l638-h387-c
L’huisserie comporte  deux parties :chambranle et contre-chambranle. La partie amovible(contre-chambranle) est extensible de 7à 10 cm pour permettre une parfaite adaptation à l’épaisseur de la cloison.Pose traditionnelle ou technique de pose standard consiste à emboîter la cloison dans la rainure extérieure de l’huisserie. L’huisserie étant en monobloc elle n’est compatible qu’avec une seule épaisseur de cloison.

Il existe alors autant d’huisseries que d’épaisseurs de cloison standards : 50, 72, 98, etc..

 

 

Chambranle/Contre chambranle/Ebrasement

Le chambranle est une menuiserie installée en saillie par rapport au mur. Le chambranle est associé à un autre chambranle (contre chambranle) qui couvre l’autre arrête du mur entre les d’eux le mur est habillé d’un ébrasement (tant sur les cotés latéraux qu’en partie supérieure). Le chambranle et contre chambranle joue un rôle de raccord et de finition entre l’ébrasement et les murs de la pièce.

L’huisserie chambranle contre-chambranle se pose fin de chantier et assure un habillage du mur pour une finition parfaite instantanée. La pose se fait une fois les travaux terminés, sur sol et cloisons finis ainsi la porte ne risque pas d’être abîmée et ne nécessite aucun ajustement de l’ouvrant. Un autre avantage à ne pas négliger : Possibilité d’habiller plusieurs épaisseurs de mur avec une même huisserie.

 

 

Sans titre-1 copiechambranle-contre-chambranle.2jpg

 

 

Ebrasure

Espace libre dans l’épaisseur d’un mur permettant de recevoir une porte ou une fenêtre. Dans ce cas la paroi murale est déjà construite et ouverte prête à accueillir  la menuiserie qui va être posée en applique contre la maçonnerie (chambranle/contre-chambranle).

 

 

 

Feuillure

En menuiserie, une feuillure est une entaille pratiquée dans toute la longueur de l’arête d’une pièce de bois pour recevoir une autre pièce.

 

feuillure d’huisserie

La porte s’arrête dans la feuillure de l’huisserie. La mise en place de joints spéciaux en fond de feuillure permet de renforcer les qualité d’étanchéité de la porte, étanchéité acoustique, thermique, au feu..

Sans titre-2 copie

 

Feuillure de porte

Les deux chants verticaux et le chant horizontal supérieur de la porte présentent une feuillure qui permet à la porte de recouvrir partiellement l’huisserie, on parle alors de porte à feuillure ou porte à recouvrement. Dans ce cas, la porte pivote sur des fiches. Cette porte assure une meilleure isolation.

 

porte à feuillureà recouvrement

 

 

Rive de chant

Le chant de la porte ou rive correspond à ce que l’on appelle communément la tranche de la porte.

La porte à chant droit (ou rive droite) est une porte sans feuillure. Ses chants sont constitués d’une surface plane qui s’intègre totalement à l’intérieur de l’huisserie. On dit alors que la porte est montée en affleurement, c’est-à-dire sans retrait ni saillie du côté du ferrage, si les jeux entre la porte et l’huisserie sont visibles de ce coté ils sont  masqués de l’autre côté par la feuillure de l’huisserie.

Dans ce cas la porte pivote grâce à des paumelles.

La porte à chant plat est appelée aussi porte à rive droite ou porte sans recouvrement ou sans feuillure.

 

porte à chant droitchant droit

 

 

Fiche

Ce ferrage est destiné aux portes à recouvrement.  la porte pivote sur les fiches et recouvre légèrement le dormant.

ficheporte-a-recouvrement

 

 

Paumelle

La porte à chant droit (ou affleurante) pivote sur des paumelles et pénètre complètement dans la feuillure de l’huisserie

 

paumelle_male__053598300_1431_19092011porte-a-rive-droite

 

 

Gâche

.

Une huisserie peut comporter une gâche lorsque la porte est munie d’une serrure. Il s’agit d’une pièce en métal intégrée à l’huisserie pour recevoir les pennes (éléments de la serrure bloquant la porte)

 

 

Les dimensions d’une porte

La « largeur de passage » (ou clair de passage) correspond à la largeur maximale dont vous disposerez pour circuler.La « largeur hors tout » correspond à l’emplacement occupé dans la cloison.
La « largeur de la porte » correspond à la largeur du vantail (porte seule). Elle sert notamment à
déterminer l’espace nécessaire pour l’ouvrir. Pensez à la disposition future de vos meubles.

 

 

Sans titre-2 copieSans titre-2 copie

 

La taille d’une porte intérieure est normalisée (et décrite par la norme NF P 01 005). Il faut savoir qu’il existe différentes dimensions standards pour une porte intérieure :

  • Hauteur d’une porte intérieure : 204 centimètres (soit 2,04 mètres)
  • Largeur d’une porte intérieure : 63 cm, 73 cm, 83 cm ou 93 cm.
  • Épaisseur des portes intérieures : entre 29 et 40 mm, selon les portes.
Les dimensions standard pour une porte intérieure sont donc de :

  • 204 cm sur 63 cm,
  • 204 cm sur 73 cm,
  • 204 cm sur 83 cm,
  • 204 cm sur 93 cm.
• 63 cm : correspond au passage d’une per-
sonne (WC indépendant par exemple)
• 73 cm : pour entrer dans une pièce de vie
(chambre…)
• 83 cm : pour passer du mobilier encombrant
(cuisine, séjour…)
• 93 cm : requis pour permettre le passage
d’un fauteuil roulant.