Terrasses en grès cérame-Les normes › Comptoir des Bois

Terrasses en grès cérame-Les normes

 

Le grès cérame est issu de la cuisson à très haute température d’un mélange d’argile, de silice et, selon les modèles, d’autres matériaux spécifiques (feldspath, kaoline, etc.) pressé. C’est ce mode de fabrication qui lui confère ses caractéristiques mécaniques, qui constituent ses principaux atouts : imperméabilité, grande robustesse, résistance au gel, etc

 

Le carrelage en grès cérame est un revêtement qui présente de nombreux avantages :  Il bénéficie d’une solidité exceptionnelle malgré sa faible épaisseur (en moyenne entre 9 et 11 mm), il résiste aux rayures, au gel, aux tâches, à l’usure (il est idéal pour les pièces à fort passage). Facilité de pose (faible épaisseur des carreaux) et d’entretien (porosité extrêmement faible) .

Le carrelage en grès cérame offre toutefois quelques inconvénients. Moins chaleureux que les matériaux qu’il imite, le carrelage en grès cérame est souvent glissant lorsqu’il est mouillé. Si le choix peut se porter sur un modèle antidérapant pour une terrasse extérieure, son entretien est par contre moins évident.

 

Le grès cérame pleine masse, est un grès cérame qui présente dans toute son épaisseur, le même aspect que sa surface… Une sorte de pierre naturelle reconstituée. Son avantage: un éclat éventuel se voit moins. Le problème ? Seuls, quelques rares carrelages sur le marché sont de véritables grès cérame dans la masse. Ce type de matériau est principalement utilisé dans les chantiers publics et est souvent peu esthétique.

 

Le grès cérame teinté dans la masse, depuis quelques années déjà, les fabricants colorent la masse des grès cérames dans un coloris proche de celui de l’émail de surface. On parle donc aujourd’hui de grès cérames teintés dans la masse ou grès cérames colorés dans la masse. Ces grès cérames sont d’une qualité équivalente aux grès cérames pleine masse avec deux avantages majeurs, leur grande facilité d’entretien et la richesse esthétique.

 

Le grès cérame émaillé est un grès cérame auquel on a rajouté dans un second temps une couche d’émail avant de le passer une deuxième fois au le four pour lui apporter une déco supplémentaire (marbrures, brillance, satinage, nuançage…). Ces carrelages présentent un unique inconvénient : en cas de choc, les cassures de l’émail laissent apparaître le biscuit (cœur du carrelage) qui, lui, n’est pas coloré.

 

 

Le grès, un classement particulier.

 

la norme PEI :

La norme européenne PEI évalue la résistance à l’abrasion et préconise son lieu d’utilisation.  Les grès sont ainsi regroupés par famille, selon des normes et des critères définissant leur comportement à l’usure

Le groupe 3 (ou PEI III)

Le groupe 4 (ou PEI IV)

Le groupe 5 (ou PEI V)

Définit un usage courant, pour pièce à trafic résidentiel. Il correspond au classement U2s dans la norme UPEC.Définit un usage fréquent dans les pièces de l’habitation  les plus fréquentées (entrée cuisine et sols très sollicités). Il correspond au classement U3 dans le norme UPEC.Défini un usage intensif comme dans les lieux publiques. Il correspond au classement U3s dans la norme UPEC.

 

Le norme française UPEC

Cette indication affiche la résistance des revêtements de sols. Elle comprend 4 lettres, toutes suivies d’un chiffre compris entre 1 et 4 : plus celui-ci est élevé, meilleure est la résistance :

U

P

E

C

Pour usure due à la marchePour poinçonnement dû au mobilier fixe ou mobilePour étanchéité à l’eauPour résistance aux agents chimiques

On choisira par exemple pour une terrasse à usage privatif un carrelage dont les indices sont proches de  : U4, P3, E3, C2.

 

L’échelle de Moh’s

Mesure le degré de résistance du carreau en lui faisant subir un test à l’aide de pierres naturelles destinées à en rayer l’émail. Plus l’indice est élevé, plus le carrelage est résistant.

de Moh’s 1 à 4 : faible résistance ;
Moh’s 5 et 6 : résistance moyenne ;
Moh’s 7 et 8 : bonne résistance ;
Moh’s 9 et 10 : très bonne résistance.

Pour un carrelage de terrasse, des graviers peuvent rayer plus facilement la surface qu’en intérieur. Choisir donc une résistance de 7 à 10 Mohs.

 

 

La marque QB : délivrée par l’AFNOR, garantit la conformité des carrelages aux normes en vigueur. Toutes les séries de carreaux Gédibois sont du 1er choix.

 

 

L’estampillage ingélif : Atteste que le carrelage résiste aux cycles de gel et dégel.

 

 

Normes d’adhérence

 

La norme R – pieds chaussés (PC)

L’adhérence du carrelage pour pieds chaussés est indiquée par la norme R :

 

R9 = PC6

R10 = PC10

R11 = PC20

R12 = PC27

Adhérence normale, convient aux terrasses sous abriBonne adhérence, convient à toutes les terrassesTrès bonne adhérence, convient aux bords de piscine et aux climats humidesExcellente adhérence, convient aux bords de piscine

 

La norme ABC – pieds nus (PN)

L’adhérence du carrelage pour pieds humides est définie par la norme ABC

A = PN12

B = PN18

c = PN24

Adhérence moyenne, convient au hall de piscineAdhérence élevée, convient aux bords de piscineAdhérence forte convient aux bords de piscine inclinés et aux marches sous l’eau