Chauffage & combustibles – Les granulés de bois - Comment choisir ses pellets › Comptoir des Bois

Chauffage & combustibles – Les granulés de bois – Comment choisir ses pellets

..

 

Le poêle à granulés, version moderne du poêle à bûches, équipe de plus en plus de maisons. Pour un fonctionnement optimal, des granulés de bois (ou “pellets”) de bonne qualité sont indispensables. Aujourd’hui ces combustibles s’achètent partout: magasins spécialisés, grandes surfaces de bricolage, de jardinage ou alimentaire. Comment faire le tri entre les bons et les mauvais granulés?

Retour sur le prix et la qualité des granulés de bois qui alimentent le système de chauffage le plus populaire du moment.

.

Définition: Qu’est-ce qu’un pellet ou granulé de bois?.

 

Les pellets (ou granulés de bois) sont des combustibles issus de l’industrie du bois. Les “déchets” comme la sciure ou les copeaux sont récupérés puis compactés, ce qui leur donne une forme cylindrique. Plus un pellet est “sec” (faible taux d’humidité), meilleure sera sa combustion. 

;

Comment choisir des granulés de qualité?

 

Dans ce marché florissant, les granulés de bois sont partout : magasins spécialisés, grandes surfaces de bricolage et même dans les supermarchés. Voici quelques astuces pratiques pour faire le tri entre les bons et les mauvais granulés de bois…

..

Comme pour tout produit, le marketing fait rage. Ici, oubliez les “Qualité Premium” ou les “100% bois”, il n’y a que quelques certifications valables qui sont toutes équivalentes:

.

Exiger des normes: DIN plus, EN plus ou NF Haute Performance.

.

bois-4

.

  • DIN Plus: Norme allemande, la seule reconnue au niveau mondial et la plus courante.
  • EN plus: Norme équivalente, reconnue au niveau européen
  • NF Haute Performance: Norme équivalente, reconnue en France

.

Si certains consommateurs choisiront par exemple de s’approvisionner en granulés EN PLUS par confiance à la norme européenne,  d’autres opteront pour les produits certifiés DIN PLUS, par appréciation de la norme allemande. La réalité est pourtant qu’en comparant, on s’aperçoit que les deux certifications répondent presque intégralement aux mêmes exigences qualités en vigueur.

.

choisir-granules-norme-certifications (1)

.

 

Ces normes garantissent aux granulés de bois une taille homogène, une faible humidité, un fort pouvoir calorifique et un faible taux de cendre… Bref, une qualité supérieure. Il y a encore peu, les pellets peu coûteux (plutôt vendus dans les grandes surfaces de bricolage ou les supermarchés) n’avaient pas ces certifications. A l’inverse, les entreprises spécialisées ont toujours travaillé avec ces normes, les pellets étaient plus chers mais de meilleure qualité. Aujourd’hui, il est rare de trouver encore des granulés de bois sans certifications. Petite astuce, en dessous de la norme, il doit bien être précisé la mention A1 (meilleure qualité).

.

……………………………………………………..norme_din_plus_a1  En_plus

 

 

 

Attention tout de même, si une norme est indispensable à tout achat, tous les granulés DIN Plus ne se valent pas forcément car certains fabricants sont encore plus exigeants. N’oubliez pas de lire les étiquettes des produits.

.

Voici donc les autres critères à prendre en compte:

.

L’aspect visuel

.

Tout d’abord, le sac doit être transparent pour que la qualité des granulés de bois puisse être observée. Un bon pellet doit mesurer 30 à 40 mm de longueur et environ 6 mm de diamètre. La sciure de bois est compactée et la lignine (composant naturellement brillant du bois) sert de liant. La surface pellet doit donc être lisse et brillante.

.

Le granulé de bois est directement issu du compactage des déchets de l’industrie du bois. Dans le magasin, lorsqu’on a le sac devant les yeux, il faut regarder au fond: moins il y a de sciure, meilleurs seront les granulés.

.

Le taux de fines : Les fines sont les particules de taille inférieure à 2 mm, résidus des opérations de transformation et de transport du bois.

.

Le taux de fines est une caractéristique importante des granulés, il peut avoir un impact négatif sur le rendement  d’un poêle. Car les petites particules fines vont brûler plus rapidement que les granulés de bois,  lors de la combustion on obtiendra une intense flamme inutile (ne dégage pas de chaleur). Par ailleurs, Un taux de fines important dans le combustible va augmenter le taux de poussières émises dans les fumées. Ce qui va engendrer des dysfonctionnements  (encrassage des tubes, difficultés de régulation,…)

.

La Norme DIN plus garanti un taux de fines inférieur ou égal à 1%, mais certain fabricant se démarquent avec des taux beaucoup plus inférieur.

.

Le taux de cendre

.

C’est évident, plus le taux de cendre est bas, meilleure sera la qualité du granulé de bois. La norme DIN Plus affiche un taux de cendre inférieur ou égal à 0,7%, mais certains fabricants vont encore plus loin. Pour vérifier cette donnée, il suffit de lire l’étiquette. Par conséquent  on déduit qu’un taux de cendre bas limite  au maximum la fréquence de décendrage des poêles  et ce n’est pas négligeable pour le confort d’utilisation des appareils de chauffage.

.

L’humidité

;

En toute logique, plus l’humidité est basse, mieux le combustible va bruler, meilleur sera son rendement et moins il va générer :

.

  • De déchets susceptibles d’encrasser les appareils de chauffage
  • de points de condensation (qui vont ronger prématurément certaines pièces relais de votre système de chauffage)

.

La norme DIN Plus impose moins de 10% d’humidité. Ici encore, certains fabricants se démarquent avec des taux d’humidité plus bas.

.

Le pouvoir calorifique

.

Le Pouvoir Calorifique, appelé aussi PCI est la capacité qu’aura le pellet à fournir de la chaleur et c’est bien ce qui nous intéresse le plus! Il faut toujours privilégier les pellets avec un PCI le plus élevé. A noter que le PCI des pellets DIN Plus peut varier entre 4900 et 5400 kWh/t. Cela signifie que les meilleurs seront 10% plus performants que les moins bons, pourtant certifiés DIN Plus aussi. Cela peut aussi expliquer une différence de coût, souvent liée aux essences. On privilégiera toujours l’utilisation de granulés 100% résineux. En effet, les granulés “feuillus” peuvent créer du mâchefer (croûte de cendre)

.

Attention

.

Les certifications EN plus A1 et DIN Plus sont des garanties de qualité pour un pellet utilisé sur une installation de poêle ou chaudière à pellet domestique où caractéristiques techniques sont les plus exigeantes.

Attention à ne pas confondre norme et certification ! La norme est publique, la certification privée. Chaque professionnel peut respecter les préconisations de la norme et l’annoncer, mais seuls les «ayant droit» peuvent faire valoir la certification. La certification garantit le respect de la norme par un système d’audits et de contrôles internes et externes. C’est pourquoi l’affirmation « conforme à DINplus » sans numéro d’agrément n’a pas de validité.
Si le numéro de certification n’est pas indiqué sur le paquet alors vous n’avez peut être pas un granulé de qualité. Méfiez vous des « répondant aux exigences de » ou « conforme aux exigences de »  cela n’existe pas. Soit le fabriquant ou le distributeur ont le certificat soit ils ne l’ont pas.

 

Des granulés de bois de qualité inférieure sont produits en France ou dans le monde, et certifiés EN plus A2 ou EN plus B mais destinés soit à une clientèle moins exigeante prête à réaliser plus de travaux de maintenance sur leurs équipements ou pour des utilisateurs industriels (grandes chaufferies industrielles ou collectivités).

 

 

 

**********************************************

En résumé Pour choisir le bon pellet

 

  • Pour un meilleur rendement et moins de déchets, préférez les fabrications à base de bois tendres (résineux)
  • Pour éviter les bourrages d’alimentation du foyer, sélectionnez des dimensions faibles et régulières en diamètre et longueur.
  • Le rendement des installations diminuent avec l’augmentation du taux de poussières. Évitez de dépasser 1 % de “fines”.
  • Les rendements diminuent lorsque le taux d’humidité du produit augmente. 10 % constitue un maximum.
  • Plus la résistance mécanique est élevée, moins les pellets s’émiettent en poussière pendant les opérations de transport. Privilégiez les valeurs de durabilité proches de 95 %.
  • Plus la densité est élevée, moins les volumes de stockage sont importants pour une même quantité d’énergie produite. Préférez les densités les plus élevées.